Vous n'êtes pas connecté. Se connecter  S'inscrire
Pour connaître nos derniers bons plans et actus:

Gagner de l'argent en faisant du vélo

Né de l'imagination de trois jeunes entrepreneurs Nantais, Ecovélo vous propose ni plus ni moins d'être payé pour faire du vélo, une idée innovante pour motiver les gens à utiliser leur vélo le plus souvent possible.

Le secret de cette start-up? Encourager des annonceurs à afficher de la publicité sur votre vélo, et vous rémunérer pour vos déplacements ou lorsque vous garez votre vélo dans une zone passante.

Rédigé par Erwan (Lafouine), publié le 12 mars 2017
Ecovélo propose de rémunérer les cyclistes affichant des pubs sur leur vélo. Image: écovélo

Gagner de l'argent en affichant une publicité sur son vélo

Si vous avez l'habitude d'utiliser votre vélo régulièrement (par exemple pour vous rendre au travail ou en cours) et que vos déplacements ont lieu dans une zone très fréquentée (idéalement le centre d'une grande ville), alors Ecovélo vous propose d'installer un "kit publicitaire" sur votre cycle et de vous rémunérer pour les déplacements que vous effectuez.

L'installation d'une application dédiée (compatible iPhone, Windows Phone et Android) permet le suivi de vos déplacement et l'ajustement de votre rémunération.



Transformez votre vélo en "écovélo" pour pouvoir y placer des publicités...

Avant de pouvoir participer à une campagne publicitaire, il faut d'abord pouvoir afficher des publicités sur son vélo! Pour cela il vous faudra rendre votre vélo "pub-compatible" en remplaçant vos jantes par des jantes permettant la fixation des publicités et disponibles sur le site d'écovélo.

Les jantes "pub-compatibles" sont actuellement vendues 67€ la paire sur le site d'écovélo et représentent un investissement non négligeable avant de réellement gagner de l'argent en utilisant votre vélo. Si vous êtes un rouleur "moyen", il vous faudra entre 1 et 2 mois pour les rentabiliser.

De plus, l'achat de ces jantes ne vous garanti pas que vous serez sélectionné pour une campagne publicitaire. Si vous hésitez avant d'acheter ces jantes, vous pouvez vous inscrire sur la liste d'attente d'attribution des campagnes publicitaires et attendre d'être sélectionné pour une campagne de pub avant de les acheter.


...ou achetez directement un écovélo

Une autre solution consiste à acheter directement un vélo complet sur le site d'Ecovélo. Ces vélos sont "pub-compatibles" et permettent l'installation des kits publicitaires sans modification. De plus, l'acquisition de l'un de ces vélos vous place sur une liste prioritaire pour l'attribution des campagnes publicitaires disponibles.

Le "Keywest" de Arcade Cycles fait partie des modèles de vélo "tendance" et "pub-compatibles" proposés à la vente par écovélo
(source: écovélo)

ATTENTION, nous ne vous conseillons pas d'acheter un vélo sur le site Ecovélo uniquement dans l'espoir d'être sélectionné pour une campagne de publicité et d'être rémunéré! (c'est également le message d'Ecovélo). Les cycles vendus par écovélo se veulent avant tout être des produits de qualité, le plus souvent fabriqués en France (ou au pire en Europe), au design "tendance" et destinés à ceux desirant un beau vélo pour se déplacer en ville. Ecovélo propose par exemple des prix intéressants sur des vélos de la marque française "Arcade Cycle" dont les produits sont très prisés en ce moment.

Le fait de pouvoir afficher des publicités sur ces vélos est un + mais ne devrait selon nous pas conditionner votre achat.


Qui peut participer et dans quelles villes?

Pour que les cyclistes soit payés, il faut que les publicités affichées sur leurs vélos soit visibles par un maximum de monde. Aucun n'annonceur ne voudra vous payer si vous ne sortez pas de votre village de 100 habitants! C'est pour cela que Ecovélo est principalement implanté dans 10 grosses agglomérations française: Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes et sa région, Paris et sa région, Rennes, Strasbourg,Toulouse et Grenoble.

Dans ces villes, les équipes d'Ecovélo se chargent de trouver des entreprises (restaurants, évènements, banques...etc.) prêtent à payer des cyclistes pour diffuser leurs publicités au coeur des centres-villes.


Cependant, si vous n'habitez pas dans ces agglomérations, sachez qu'il est possible de trouver vous même une entreprise désirant se servir de votre vélo comme support publicitaire et de négocier vous même votre rémunération (dans ce cas, Ecovélo ne prend pas de commission et vous pourrez donc gagner davantage). Vous pourrez alors faire imprimer sur le site Ecovélo les décorations de roues aux couleurs de votre partenaire.

Par ailleurs, même si vous habitez l'une des 10 agglomérations citées plus haut, les campagnes de publicités disponibles ne suffiront pas forcément à rémunérer tous les cyclistes inscrits sur Ecovélo. Si les campagnes publicitaires disponibles dans votre ville sont complètes et ne recrutent pas de nouveaux "vélos publicitaires" alors vous pouvez toujours vous inscrire sur une liste d'attente, le temps qu'une place se libère ou qu'une nouvelle campagne débute.


Comment est calculée la rémunération des cyclistes?

Ecovélo déclare rémunérer les cyclistes 15 centimes d'euro par kilomètre parcouru, et 30 centimes par heure de stationnement mais cela ne veut pas dire grand chose puisque ces sommes sont ajustés en fonction d'un "taux publicitaire" pouvant énormément varié.

Les élements faisant varier le taux publicitaire sont par exemple le type de kit publicitaire installé sur le vélo (comprenant plus ou moins d'éléments: décorations de roues, de porte-bagage ou de cadre) et surtout la zone dans laquelle est localisé le vélo (déplacements et stationnements). Bien évidemment, vous pourrez gagner beaucoup plus d'argent sur vous êtes localisé en plein centre-ville, là ou beaucoup de personnes pourront voir la publicité affichée sur votre vélo (le taux publicitaire sera plus élevé).

D'après Ecovélo, la rémunération moyenne des cyclistes est de 60€/mois environ. Si vous utilisez peu votre vélo (2 fois par semaine en roulant peu) alors ne vous gagnerez que 15 à 20 euros par mois (ce qui est déjà bon à prendre si vous comptiez de toute façon utiliser votre vélo pour vous déplacer non?). En revanche, les cyclistes roulant beaucoup tous les jours et stationnant leur vélo en centre-ville peuvent toucher un maximum de 125€/mois. Pas mal, non?


Réglementations liées à la publicité en ville et au stationnement

Chaque ville possède sa propre réglementation en matière d'affichage publicitaire. Cependant, s'il n'est pas possible de poser par exemple un panneau publicitaire dans son jardin sans autorisation, il existe une certaine tolérance concernant l'affichage publicitaire sur les véhicules (voitures particulières, taxis, vélos...etc.). L'utilisation de votre vélo, même affichant une publicité, pour vos déplacements et son stationnement ne vous exposent pour la très grande majorité des règlements locaux concernant la publicité à aucune sanction.

Le stationnement de votre vélo, qu'il porte une publicité ou non, ne doit pas se faire n'importe comment: celui-ci doit être réalisé à un emplacement prévu à cet effet. Par ailleurs, accrocher votre vélo sur un poteau ou un grillage est une infraction (même si en pratique nous sommes nombreux à le faire!). De même, votre vélo ne doit pas gêner la circulation et ne devrait en principe pas resté stationné plus de 24h au même emplacement. Ecovélo recommande également fortement de ne pas stationner votre vélo devant un bâtiment religieux ou une école.



Comment déclarer ses revenus publicitaires?

Tous les revenus complémentaires doivent en principe faire l'objet d'une déclaration auprès des impôts, que vous soyez livreur indépendant payé à la course, ou cycliste rémunéré grâce à la publicité.

La solution la plus simple nous semble être de se déclarer en tant qu'auto-entrepreneur et de créer sa propre micro-entreprise. C'est une démarche relativement simple, rapide et gratuite. Vous pouvez obtenir toutes les informations nécessaires et de l'aide sur le portail officiel des micro-entrepreneurs, en cliquant sur ce lien. Ne vous laissez pas rebuter par ces démarches administratives qui sont finalement relativement simples!

Sachez qu'un autoentrepreneur déclare ses revenus tous les trimestres et paient en même temps ses impôts, ce qui correspond à 25% du chiffre d'affaire déclaré.


Notre avis sur ce bon plan, en résumé:

  • Avantages:
    - Soyez payé pour les déplacements à vélo que vous feriez de toute façon
    - Une bonne façon de motiver les gens à utiliser leur vélo
    - Une façon écologique de faire de la publicité
    - Possibilité de trouver soi-même des annonceurs
  • Inconvénients:
    - Nécessite l'achat de jantes "pub-compatibles"
    - Les campagnes de publicité sont principalement disponibles dans les hyper-centres de grandes villes
    - L'achat de jantes ou d'un vélo "pub-compatibles" ne garantie pas la sélection pour une campagne de pub.


Si vous aimez cet article, n'hésitez pas à le citer ou à partager cette page (en haut à gauche).


Ces sujets peuvent également vous intéresser:
- Gagner de l'argent en devenant livreur indépendant
- Economisez en changeant pour une banque en ligne: notre grand dossier comparatif



Commentaires par Disqus
Tous les logos affichés et les marques citées sur Bons-plans-de-la-toile.com appartiennent à leurs propriétaires respectifs.
Copyright © 2007-2017 Bons-plans-de-la-toile.com - Tous droits réservés - Mentions légales - Vie privée - Edité par Good Moove